Accueil Livres du numero en cours Mae Chee Kaew by Bikkhu Silaratano

Mae Chee Kaew by Bikkhu Silaratano

PARTAGER

Her Journey to Spiritual Awakening and Enlightenment

Mae Chee Kaew (1901-1991) was a countrywoman who lived a sample village life in the northeastern region of Thailand and overcame enormous difficulties in her attempt to leave home and follow the Buddha’s noble path. Blessed with the good fortune to meet the most renowned meditation masters of her era, Mae Chee Kaew took their teachings on meditation to heart, diligently cultivating a mind of clear and spontaneous awareness. Her persistence, courage, and intuitive wisdom enabled her to transcend conventional boundaries—both those imposed upon her by the world and those limiting her mind from within—and thereby find release from birth, ageing sickness and death.

Mae Chee Kaew is one of the few known female arahants of the modern era and testimony to all beings that regardless of race, gender or class, the Buddha’s goal of supreme enlightenment is still possible.

A Forest Dhamma Publication

L’ouvrage peut être chargé en pdf ici

Il est également possible de charger le fichier epub ou mobi sur le site de Forest Dhamma Publications

Notre commentaire :
Ce qui est fascinant et inspirant dans le parcours et la vie de Mae Chee Kaew, c’est que, bien qu’ayant vécu au XXème siècle, elle a connu un mode de vie très proche de ce qu’a dû être l’époque du Bouddha, loin des villes, dans un milieu rural qui vit en autarcie presque complète. Elle file et tisse ses vêtements, cultive et récolte le riz, recueille des plantes sauvages, bref, elle subvient à ses besoins vitaux sans argent, sans échanges commerciaux, ce qui nous parait impensable de nos jours.
À aucun moment, elle n’étudie de textes, elle est même peut-être illettrée, ce n’est pas dit, mais elle reçoit l’enseignement oralement, comme cela c’est passé avec le Bouddha. Deux de ses enseignants ont été eux mêmes reconnus comme arahants, pleinement éveillés, un éveil qui a toujours été célébré comme quelque chose d’exceptionnel dans toutes les écoles bouddhistes.
Elle a une détermination à toutes épreuves et elle a la conviction qu’il lui est possible d’atteindre l’éveil. On peut vraiment comparer son parcours à ces femmes, disciples du Bouddha qui ont laissé le témoignage de leur éveil dans le Thérigata. Très inspirant.