Accueil Livres du numero en cours L’insoumise de Lhassa Gyaltsen Drolkar

L’insoumise de Lhassa Gyaltsen Drolkar

PARTAGER

« Il était clair dans mon esprit que j’allais mourir ou, au mieux, rester de longues années en prison. J’avais choisi en parfaite connaissance de cause ». C’est avec cette détermination que Gyaltsen Drölkar, jeune moniale tibétaine âgée de 19 ans, s’était résolue à manifester en faveur du dalaï-lama et de la liberté du Tibet, en 1990. Avec treize autres nonnes, elle a été torturée et jetée dans les geôles chinoises. Elle n’en est sortie que douze ans plus tard. Ce livre est le récit inédit de ce qu’ont vécu ces femmes. Libérée en 2002, Gyaltsen Drölkar a dû se résoudre à fuir le Tibet. C’est à pied, au péril de sa vie, qu’elle a gagné clandestinement le Népal au terme d’une marche de douze jours, dans la neige, en haute altitude. Dans un texte d’une pureté bouleversante, Gyaltsen Drölkar raconte cette histoire, depuis son enfance nomade jusqu’à son arrivée en Europe. Elle dit, pudiquement, la cruauté du traitement réservé par les Chinois à ceux qui ne se soumettent pas. Rarement l’âme du combat tibétain pour la liberté n’a été aussi magnifiquement exprimée.

Commentaire Amazon :

Toujours la même triste histoire! A Lhassa, une jeune nonne tibétaine , au mépris des forces d’occupation chinoise, manifeste au grand jour son soutien au Dalaï-Lama en réclamant l’indépendance pour le Tibet et se retrouve emprisonnée dans la sinistre prison de Drapchi, où pendant plusieurs années, ses geôliers essaieront de la rééduquer en l’humiliant, en la torturant, afin de « changer » sa pensée. Libérée après plusieurs années d’enfer, elle témoigne de la sinistre réalité de la vie au Tibet pour les autochtones, victimes de persécutions et d’un effroyable génocide culturel… Dans la même veine, il faut lire  » La prisonnière de Lhassa » de Philippe Broussard.